La Sardina Ten & One

Cette année j’ai gagné un prix dans le grand concours annuel de Lomography, le Ten & One Photo Awards, grâce à ces deux photos, de Raphaëla Icguane et Marlène Kambourian. Chaque année, la marque édite un appareil à une centaine d’exemplaire pour les gagnants. Donc voici le La Sardina Ten & One avec son très chouette design maritime. Je vous en reparlerai plus lorsque j’aurai fini de le tester, mais ses caractéristiques sont les mêmes que sur le La Sardina Mobiüs avec lequel j’ai déjà fait pas mal de pellicules.

Il s’agit d’un petit point&shoot qui a la forme d’une boîte de sardine. Il est pourvue d’une lentille grand angle 22mm en mauvais plastique, avec des défauts différents sur chaque boîtier. Il est pourvu d’un bouton pour faire des expositions multiples. L’ouverture est fixe à f/8. Il a deux vitesses (1/100s et la pose longue), trois zones de mise au point (0.6 à 1 m et 1m à l’infini) et prise pour flash Fritz the Blitz. Sa forme a été inspiré du Kandor Candid datant de la fin des années 30, qui ressemblait également à une boîte de sardines.

Malgré sa qualité plus que moyenne, Mobiüs était le tout premier appareil argentique que je me suis acheté en 2012, c’est donc vraiment un appareil à part pour moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *