reviewinstant.jpg

Cela fait de nombreuses années que je collectionne les appareils photo instantanés après un Polaroid P trouvé en brocante. J'ai eu le temps de tester pas mal d'appareils et de films instantanés différents. A chaque fois, j'ai posté dans ce blog mes impressions, puis j'ai créé ce post, qui est une synthèse de tout cela : un post récapitulatif, qui s'organise d'abord par appareil (avec les caractéristiques techniques, quelques unes de mes photographies et un résumé de mes impressions), puis par film et enfin par expérimentations, accessoires, etc. Voici d'autres articles qui pourront vous être utiles :

- Polaroid Colorpack 88, review appareils Polaroid & tutoriel : où je fais le point sur les différents types d'appareils Polaroid et les films compatibles + comment transformer un appareil Polaroid de type filmpack 80 pour le rendre fonctionnel avec les films Fujifilm
- Appareils & films instantanés collectors : où je fais le point sur les appareils et films instantanés qui sont un peu fun et sortent de l'ordinaire
- Polaroid 330 : où j'explique comment rendre le système de batterie fonctionnel sur un Polaroid de type filmpack 100
- Utiliser du film Instax Wide dans des Polaroid Land Camera

Chaque photographie et titre est cliquable, et mène dans mon Flickr avec toutes les photos que j'ai pu prendre avec. Cet article est accessible dans la menu de droite, dans la catégorie review photo instantanée et est complété régulièrement. J'espère en tout cas que cela vous sera utile :).

review_couv2.jpg

Instax 100 :

Marque : Fujifilm
Production : 1998 à 2000 en Chine
Type : Intégral Instax Wide
Film: Fujifilm Instax Wide
Objectif : Fujinon 95mm
Ouverture : f/14
Zones de focus : 0.9m à 3m et 3m à l'infini
Sensibilité : 800 ISO
Vitesses : 1/200s à 1/64s
Piles : quatre LR6 AA
Flash : intégré

Dans la gamme des instantanés de Fujifilm (les Instax), c'est mon préféré (avec le 200), parce que son format est beaucoup plus intéressant que celui des Mini (la photo est un peu plus de deux fois plus grande). Les Instax sont pour moi de bons instantanés, puisque Fujifilm a su mettre une bonne optique en verre dedans, mais j'ai tout de même du mal avec leur côté très récent et tout électronique. Je n'aime pas le fait que le flash se déclenche tout seul lorsque le système de l'appareil juge que la lumière est insuffisante. C'est un bon appareil pour les gens qui n'ont pas forcément de connaissances en photos et qui veulent prendre des photos facilement. Je préfère ce modèle au 200, car même si le look est plus vieillot, le plastique semble vraiment plus solide, et légèrement plus compact avec ses formes carrées. Merci à Poulette Magique pour le prêt !

Instax 200 :

Marque : Fujifilm
Production : 2000 à 2009 en Chine
Type : Intégral Instax Wide
Film: Fujifilm Instax Wide
Objectif : Fujinon 95mm
Ouverture : f/14
Zones de focus : 0.9m à 3m et 3m à l'infini
Sensibilité : 800 ISO
Vitesses : 1/200s à 1/64s
Piles : quatre LR6 AA
Flash : intégré

Dans la gamme des instantanés de Fujifilm (les Instax), c'est mon préféré (avec le 100), parce que son format est beaucoup plus intéressant que celui des Mini (la photo est un peu plus de deux fois plus grande). Les Instax sont pour moi de bons instantanés, puisque Fujifilm a su mettre une bonne optique en verre dedans, mais j'ai tout de même du mal avec leur côté très récent et tout électronique. Je n'aime pas le fait que le flash se déclenche tout seul lorsque le système de l'appareil juge que la lumière est insuffisante. C'est un bon appareil pour les gens qui n'ont pas forcément de connaissances en photos et qui veulent prendre des photos facilement.

Instax mini 10 :

Marque : Fujifilm
Production : 1999 à ? en Chine
Type : Intégral Instax Mini
Film: Fujifilm Instax Mini
Objectif : Fujinon 60mm
Ouverture : f/14
Zones de focus : 0.9m à 3m et 3m à l'infini
Sensibilité : 800 ISO
Vitesses : 1/200s à 1/64s
Piles : deux CR123A

Les Instax sont pour moi de bons instantanés, puisque Fujifilm a su mettre une bonne optique en verre dedans, mais j'ai tout de même du mal avec leur côté très récent et tout électronique. Je n'aime pas le fait que le flash se déclenche tout seul lorsque le système de l'appareil juge que la lumière est insuffisante. C'est un bon appareil pour les gens qui n'ont pas forcément de connaissances en photos et qui veulent prendre des photos facilement. Par contre je n'aime pas le format, que je trouve trop petit.

Instax mini 90 :

Marque : Fujifilm
Production : depuis 2013
Lieu de production : Chine ?
Films compatibles : Fujifilm Instax Mini
Objectif : 60mm
Ouverture : f/22
Focus : 0,3m-infini
Sensibilité : 800 ISO
Vitesse : 1/400s à 1.8s (jusqu'à 10s en mode bulb)
Piles : batterie lithium
Flash : intégré

Les Instax sont pour moi de bons instantanés, puisque Fujifilm a su mettre une bonne optique en verre dedans, mais j'ai tout de même du mal avec leur côté très récent et tout électronique. Ce modèle a beaucoup plus d'options que les précédents. Il permet entre autre de faire de multiples expositions sur la même image ry des poses longues. Il a un mode macro et est plus lumineux que les autres Instax. Son look est aussi beaucoup plus sympa, il est plus léger et fonctionne avec des batteries rechargeables. Pour le reste, je n'ai pu l'utiliser qu'une journée donc je n'ai pas une grosse expérience avec, mais c'est vraiment l'Instax Mini qui je recommande.

-> Acheter cet appareil

Kodak EK160 (soon) :

Marque : Kodak
Production : 1979 - 1982
Lieu de production : USA
Films compatibles : Kodak PR-10
Objectif : 100mm, f/12.8
Ouverture : f/12.8
Focus : ?
Sensibilité : 150 ISO
Vitesse : 1/300s à 2s
Pile : une pile "size J" 6 volt


Lomo'Instant (édition Black) (soon) :

reviewpola_lomoinstant.jpg

Lomo'Instant Automat Glass (édition Ten&One) (soon) :

review_lomoinstantautomat.jpg

Lomo'Instant Wide (édition Black) :

Marque : Lomography
Production : depuis 2015 en Chine
Type : Intégral Instax Wide
Film: Fujifilm Instax Wide
Ouvertures : f/8 et f/22
Zones de focus : 0.6m, 1m à 2m et l'infini
Sensibilité : 800 ISO
Vitesses : 1/200s à 8s
Piles : quatre 1.5V AA
Flash : intégré

-> Acheter cet appareil

reviewpola_lomowide.jpg

Polaroid 500 (édition Schwan-STABILO) :

Marque : Polaroid
Production : 1977 au Royaume-Uni
Type : Intégral SX-70
Films: Polaroid SX-70, Impossible PX et Impossible SX-70
Objectif : 103mm en plastique
Ouverture : f/14.6
Zones de focus : 0.9m à l'infini
Sensibilité : 150 ISO
Flash : griffe pour flash-bar

L'appareil possède le logo "Schwan-STABILO" sur le côté gauche, il s'agissait donc d'un produit promotionnel pour la marque. Ce n'est pas un très bon appareil, il est tout automatique et n'offre pas beaucoup de possibilités. Il est difficile d'obtenir une photo avec une mise au point correcte avec cet appareil.

Polaroid 636 autofocus :

Marque : Polaroid
Production : 1995 au Royaume-Uni
Type : Intégral 600
Films: Polaroid 600, Impossible PX et Impossible 600
Objectif : 106mm en plastique
Ouverture : f/12
Zones de focus : 0.6m à l'infini
Sensibilité : 640 ISO
Vitesses : 1/200s à 1/4s
Flash : intégré

Je ne sais pas ce que j'ai fait de mal avec cet appareil mais les tests ont plus tenu du massacre qu'autre chose. L'autofocus ne semble pas fonctionner puisque aucun de mes portraits ne sont nets (et pourtant la distance au sujet variait entre 1 et 2 mètre, donc à bonne distance pour la mise au point). La seule bonne photo que j'ai eu est un paysage, donc la mise au point est peut-être bloquée sur l'infini ? Je suis hyper déçue.

Polaroid Automatic 330 Land Camera :

Marque : Polaroid
Production : 1969 à 1971 aux USA
Type : Intégral FilmPack série 100
Films: Polaroid FilmPack 100, Fujifilm FilmPack
Objectif : 114mm
Ouvertures : f/8.8 à f/42
Zones de focus : 0.9m à l'infini
Sensibilités : 75 et 3000 ISO
Vitesses : 1/200s à 10s
Pile : une No. 532 (3V)

Il s'agit de mon appareil préféré dans la catégorie des instantanés. Il est ancien, esthétique, et malgré le fait qu'il soit très lourd, il est plutôt compact comparé à beaucoup d'autres lorsque le soufflet est replié. Son optique en verre est de bonne qualité. Étant mi-automatique, mi-manuel, ce n'est pas toujours évident d'anticiper la façon dont va réagir l’œil électronique et j'ai parfois de mauvaises surprises avec la façon dont il gère la lumière (particulièrement lorsque des zones très sombres et très claires se côtoient). A noter que les piles sont introuvables en France et qu'il faut modifier le boîtier pour l'adapter aux piles LR3 ou LR6 (tuto ici).

Polaroid Automatic 350 Land Camera :

Marque : Polaroid
Production : 1969 à 1971 aux USA
Type : Intégral FilmPack série 100
Films: Polaroid FilmPack 100, Fujifilm FilmPack
Objectif : 114mm
Ouvertures : f/8.8 à f/42
Zones de focus : 0.9m à l'infini
Sensibilités : 75 et 3000 ISO
Vitesses : 1/200s à 10s
Piles : deux No. 532 (3V)

Ce modèle ressemble beaucoup au Polaroid Automatic 330 mais avec quelques améliorations. Tout d'abord au niveau esthétique, puisque son boîtier est en métal et sa lanière en cuir, puis au niveau de l'optique, car les range & view finder sont de la marque Zeiss Ikon. Il fait partie de ce que l'on peut trouver de mieux parmi les appareils à soufflet semi-automatiques de Polaroid (encore au-dessus il existe quelques modèles professionnels entièrement manuels, pour lesquels il faut compter 300-600 euros). Le système de range & view finder est plus pratique que sur le 330, mais comme il est abimé sur cet appareil, pour le moment j'ai du mal à l'utiliser. Pour le reste, les remarques restent les mêmes que pour le 330, c'est un bon appareil instantané, hors catégorie professionnelle. A noter que les piles sont introuvables en France et qu'il faut modifier le boîtier pour l'adapter aux piles LR3 ou LR6 (tuto ici).



Polaroid Barbie (soon) :

review_polabarbie.jpg

Polaroid Colorpack 88 :

Marque : Polaroid
Production : 1971 à 1975 au Royaume-Uni
Type : Intégral FilmPack série 80
Films: Polaroid FilmPack 80 couleur
Objectif : 114mm en plastique
Ouverture : f/9.4
Zone de focus : 1m à l'infini
Sensibilité : 75 ISO
Vitesses : 1/500s à 10s
Piles : deux LR6 AA
Flash : griffe pour flashcube

J'aime bien utiliser cet appareil, mais il fait partie des très nombreux Polaroids bas de gamme. Tout est cheap, du boîtier à l'optique en plastique. On peut seulement faire une vague mise au point en calculant la distance au sujet (j'utilise un mètre de couturière pour ça) et modifier vaguement l'exposition (plus sombre ou plus clair). Il demande des films qui n'existent plus et j'ai modifié le boîtier du mien pour qu'il puisse y accueillir les filmpack 100 de Fujifilm (voir le tuto ici).


Polaroid Cool Cam (édition Lila) (soon) :

review_polacoolcam.jpg

Polaroid EE22 (soon) :

Marque : Polaroid
Production : 1976 à 1977 au Royaume-Uni
Type : Intégral FilmPack série 80
Films: Polaroid FilmPack 80 monochrome
Objectif : 114mm en plastique
Ouverture : f/9.2
Zone de focus : 1m à l'infini
Sensibilité : 3000 ISO
Vitesses : 1/500s à 10s
Piles : deux LR6 AA
Flash : griffe pour flashcube

Je n'ai pas encore utilisé cet appareil, mais je pense que les remarques sont exactement les mêmes que pour le Colorpack 88, puisqu'il n'y a pas de différence entre les deux appareils (mis à part que celui-ci ne prend que des films noir&blanc alors que le Colorpack 88 est fait pour la couleur). Il demande des films qui n'existent plus et il est possible de modifier le boîtier pour qu'il puisse y accueillir les filmpack 100 de Fujifilm (voir le tuto ici).

review_ee22.jpg

Polaroid Image 2 :

Marque : Polaroid
Production : 1996 au Royaume-Uni
Type : Intégral Spectra
Films : Polaroid Spectra, Impossible Spectra
Objectif : 3 lentilles Quintic 125mm
Ouverture : f/10
Zone de focus : 0.6m à l'infini
Sensibilité : 640 ISO
Vitesses : 1/200s à 2,8s
Flash : intégré

Cet appareil permet d'utiliser les films Image/Spectra, autrefois produits par Polaroid et aujourd'hui par Impossible Project. Ce format de film est légèrement plus grand que les 600 et SX-70. Avec son sonar et sa bonne optique, c'est un appareil vraiment agréable à utiliser, et j'aime beaucoup le rendu des photos. Avec une petite astuce, on peut faire des doubles expositions avec cet appareil. J'ai également pu l'utiliser avec une lentille close-up, qui permet de prendre des photos à 25 cm du sujet.

reviewpola_image2.jpg

Polaroid Impulse AF :

Marque : Polaroid
Production : 1988 au Royaume-Uni
Type : Intégral 600
Films: Polaroid 600, Impossible PX et Impossible 600
Objectif : 113mm
Ouverture : f/9
Zone de focus : 0.6m à l'infini
Sensibilité : 640 ISO
Vitesses : 1/200s à 1/4s
Flash : intégré

J'adore utiliser cet appareil. Ce n'est pas non plus un Polaroid SLR 680 mais il a quelques avantages et fonctionne très bien. Premièrement, la zone de mise au point minimale que j'ai eu l'habitude d'avoir sur mes autres Polaroids était à plus d'un mètre. Là on passe à 60 cm, ce qui permet de faire des portraits d'un petit peu plus prêt. Deuxièmement l'auto-focus change vraiment la vie, plus besoin de jongler entre la lentille portrait à 1m20 et la lentille 1m30-l'infini (qu'il y a sur le Polaroid P par exemple) et de se louper une fois sur quatre. Dernièrement, le retardateur de 12 secondes, couplé à l'orifice pour monter l'appareil sur trépied est vraiment pratique. En conclusion cet appareil tient bien ses promesses.

Polaroid Miniportrait :

Marque : Polaroid
Production : 1977 au Japon
Type : FilmPack série 100
Films: Polaroid FilmPack 100, Fujifilm FilmPack
Objectif : 4 lentilles en verre
Ouvertures : f/8 f/16 et f/32
Zone de focus : 1.2m
Vitesses : 1/125s , 1/60s et pose longue
Flash : griffe

J'aime beaucoup cet appareil, produit dans les années 70 pour réaliser des photos d'identité. Il est pourvu de quatre objectifs et il est possible de déclencher autant de fois que l'on veut sur la même photo : en jouant avec les caches-objectifs on peut obtenir entre une et quatre photos différentes, avec des superpositions ou non. Il y a donc beaucoup de possibilités avec cet appareil, il permet une grande créativité. Les deux contraintes sont qu'il faut se tenir à 1m20 de l'appareil pour être dans la zone de netteté, mais le boitier contient un mètre pour s'y tenir ; et avec du film couleur (100 ISO) il faut soit être en extérieur avec beaucoup de soleil, soit avoir un flash pour obtenir des clichés correctement exposés. Enfin, c'est un appareil excessivement lourd.

reviewpola_miniportrait.jpg

Polaroid One 600 Classic :

Marque : Polaroid
Production : 2005, ?
Type : Intégral 600
Films: Polaroid 600, Impossible PX et Impossible 600
Objectif : 100mm
Zone de focus : 0.9m- à l'infini
Sensibilité : 640 ISO
Flash : intégré

Cet appareil est tout automatique et n'offre pas beaucoup de possibilités. Son gros avantage par rapport à d'autres Polaroid 600 est son format compact.

Polaroid P :

Marque : Polaroid
Production : 1996 en Chine
Type : Intégral 600
Films: Polaroid 600, Impossible PX et Impossible 600
Objectif : 116mm en plastique
Ouverture : f/11
Zone de focus : 1.30m à l'infini
Sensibilité : 640 ISO
Vitesses : 1/200s à 1/4s
Flash : intégré

C'est un Polaroid que j'ai beaucoup utilisé étant plus jeune. Cet appareil est tout automatique et n'offre pas beaucoup de possibilités ; et malheureusement, le mien a rendu l'âme.


Polaroid SpiceCam (soon) :

review_spicecam.jpg

Polaroid Supercolor 645 :

Marque : Polaroid
Production : 1986 au Royaume Uni
Type : Intégral 600
Films: Polaroid 600, Impossible PX et Impossible 600
Objectif : 116mm en plastique
Ouverture : f/11
Sensibilité : 640 ISO
Vitesses : 1/200s à 1/4s
Flash : intégré

Cet appareil est tout automatique et n'offre pas beaucoup de possibilités. J'ai l'impression que mes photos sont toujours légèrement floues mais le système LightMixer est performant (les photos sont toujours très bien exposée).

review_supercolor645.jpg

Polaroid SX-70 :

Marque : Polaroid
Production : 1972 à 1977, ?
Type : Intégral SX-70
Films: Polaroid SX-70, Impossible SX-70
Objectif : 116mm
Ouvertures : f/8 à f/22
Zone de focus : 0.3m à l'infini
Sensibilité : 160 ISO
Vitesses : 1/175s à 10s

reviewpola_sx70.jpg

Polaroid SX-70 Alpha :

Marque : Polaroid
Production : 1977 aux USA
Type : Intégral SX-70
Films: Polaroid SX-70, Impossible SX-70
Objectif : 116mm
Ouvertures : f/8 à f/22
Zone de focus : 0.3m à l'infini
Sensibilité : 160 ISO
Vitesses : 1/175s à 10s

reviewpola_sx70alpha.jpg

Polaroid SX-70 Sonar AutoFocus (soon) :

review_polasxautofocus.jpg

Polaroid Taz (soon) :


review_polataz.jpg

Polaroid Zip (Chocolat Tobler édition) (soon) :

Marque : Polaroid
Production : 1974 à 1977 au Royaume-Uni
Type : Polaroid FilmPack série 80
Films compatibles : Polaroid FilmPack 87
Objectif : 114mm ? lentille en plastique
Ouverture : f/17.5 à f/90
Sensibilité : 3000 ISO
Vitesse : 1/200s
Piles : deux LR6 AA
Flash : griffe pour bulbes AG-1

Il fait partie des très nombreux Polaroids bas de gamme. Tout est cheap, du boîtier à l'optique en plastique. On peut seulement modifier vaguement l'exposition (plus sombre ou plus clair). Il demande des films qui n'existent plus et j'ai modifié le boîtier du mien pour qu'il puisse y accueillir les filmpack 3000 de Fujifilm (voir le tuto ici). Cet appareil porte sur le viseur la mention "Chocolat Tobler'', c'était donc un modèle promotionnel pour la marque Toblerone.

Shackman Multishot 104 (soon) :

Marque : Shakman
Production : 1977 aux Pays-Bas
Type : Polaroid FilmPack série 100
Films compatibles : Polaroid FilmPack série 100, Fujifilm FilmPack
Objectif : 4 lentilles en verre
Ouverture : f/11 f/16 f/22 f/32 ou f/64
Focus : 1,20m
Sensibilité : les films Fujifilm compatibles sont à 100 ou 3000 ISO
Flash : griffe

Appareil de la marque Shackman, avec un dos de la marque Polaroid. Il n'y a pas de bouton pour déclencher, seulement une prise pour déclencheur souple. Il a été produit pour réaliser des photos d'identité. Il est pourvu de quatre objectifs et il est possible de déclencher autant de fois que l'on veut sur la même photo : en jouant avec les caches-objectifs on peut donc obtenir entre une et quatre photos différentes, avec des superpositions ou non. Il faut se tenir à 1m20 de l'appareil pour être dans la zone de netteté. Il manque une roulette sur le devant du mien, initialement présente pour cacher trois objectifs sur quatre.

reviewpola_multishot.jpg

//


review_couv3.jpg

Fujifilm FP-100C :

Marque : Fujifilm
Production : 2002 à 2016 au Japon
Type : FilmPack type 100 couleur
Format : 8.5 x 10.8 cm
Sensibilité : 100 ISO
Poses : 10
Développement : 90s à 25°C

C'est un film de très bonne qualité, avec des couleurs fidèles et une jolie finition glossy. Ce sont les films instantanés que je préfère utiliser avec les FP-100C Silk. De plus j'aime beaucoup le format, qui est à la fois assez grand et avec une bordure qui ne prend pas trop le pas sur l'image centrale. Par contre, comme il s'agit de film pack, il faut calculer le temps de développement en fonction de la température, et ce n'est pas toujours très évident, d'autant plus qu'ils sont très sensibles au froid. J'ai parfois des bandes roses qui apparaissent sur mes positifs lorsqu'il fait trop froid. Le positif met 10-20 minutes à sécher et ce n'est pas pratique d'avoir plusieurs clichés dans les mains lorsque je fais des photos en sortie et que je n'ai pas la possibilité de les poser. Il est possible de récupérer les négatifs et de les passer à la javel pour pouvoir les scanner (cela peut être intéressant puisque l'image est meilleure que sur les positifs).
-> Acheter du film FP-100C sur Amazon

Fujifilm FP-100C Silk :

Marque : Fujifilm
Production : ? à 2016 au Japon
Type : FilmPack type 100 couleur
Format : 8.5 x 10.8 cm
Sensibilité : 100 ISO
Poses : 10
Développement : 90s à 25°C

C'est un film de très bonne qualité, avec des couleurs fidèles et une jolie finition grain de soie sur la surface de l'image. C'est le film instantané que je préfère utiliser actuellement. De plus j'aime beaucoup le format, qui est à la fois assez grand et avec une bordure qui ne prend pas trop le pas sur l'image centrale. Par contre, comme il s'agit de film pack, il faut calculer le temps de développement en fonction de la température, et ce n'est pas toujours très évident, d'autant plus qu'ils sont très sensibles au froid. J'ai parfois des bandes roses qui apparaissent sur mes positifs lorsqu'il fait trop froid. Le positif met 10-20 minutes à sécher et ce n'est pas pratique d'avoir plusieurs clichés dans les mains lorsque je fais des photos en sortie et que je n'ai pas la possibilité de les poser. Il est possible de récupérer les négatifs et de les passer à la javel pour pouvoir les scanner (cela peut être intéressant puisque l'image est meilleure que sur les positifs).
-> Acheter du film FP-100C Silk sur Amazon

Fujifilm FP-3000B :

Marque : Fujifilm
Production : ? à 2013 au Japon
Type : FilmPack type 100 monochrome
Format : 8.5 x 10.8 cm
Sensibilité : 3000 ISO
Poses : 10
Développement : 15s à 25°C

C'est un film de très bonne qualité, avec un beau gris, de beaux contrastes et une jolie finition glossy. De plus j'aime beaucoup le format, qui est à la fois assez grand et avec une bordure qui ne prend pas trop le pas sur l'image centrale. Comme sa sensibilité est de 3000 ISO, il est facile de faire des photos de nuit en faible lumière. Par contre, comme il s'agit de film pack, il faut calculer le temps de développement en fonction de la température, et ce n'est pas toujours très évident, d'autant plus qu'ils sont très sensibles au froid. Le positif met 10-20 minutes à sécher et ce n'est pas pratique d'avoir plusieurs clichés dans les mains lorsque je fais des photos en sortie et que je n'ai pas la possibilité de les poser. Il est possible de récupérer les négatifs et de les scanner (cela peut être intéressant puisque l'image est meilleure que sur les positifs).
-> Acheter du film FP-3000B sur Amazon

Fujifilm Instax Mini :

Marque : Fujifilm
Production : depuis 1999 au Japon
Type : Intégral Instax Mini couleur
Format : 5.4 x 8.6 cm
Sensibilité : 800 ISO
Poses : 10
Développement : 4min à 21°C

Encore une fois Fujifilm a réussi à faire une bonne émulsion, avec des couleurs fidèles. Toutefois je n'aime pas le format, que je trouve beaucoup trop petit. Le côté format carte de visite est sympa mais ça tient plus du gadget que de la photo pour moi, car ça limite trop le niveau de détail possible.
-> Acheter du film Instax Mini sur Amazon


Fujifilm Instax Mini Black :

Marque : Fujifilm
Production : depuis ? au Japon
Type : Intégral Instax Mini couleur
Format : 5.4 x 8.6 cm
Sensibilité : 800 ISO
Poses : 10
Développement : 4min à 21°C

reviewpola_instaxminiblack.jpg

Fujifilm Instax Mini Pokemon :

Marque : Fujifilm
Production : depuis ? au Japon
Type : Intégral Instax Mini couleur
Format : 5.4 x 8.6 cm
Sensibilité : 800 ISO
Poses : 10
Développement : 4min à 21°C

review_instaxpokemon.jpg

Fujifilm Instax Wide :

Marque : Fujifilm
Production : depuis 1999 au Japon
Type : Intégral Instax Wide couleur
Format : 6.2 x 9.9 cm
Sensibilité : 800 ISO
Poses : 10
Développement : 4min à 21°C

Encore une fois Fujifilm a réussi à faire une bonne émulsion, avec des couleurs fidèles. J'aime bien son format (qui est le même que les FP-100C mais avec une bordure plus importante).
-> Acheter du film Instax Wide sur Amazon


Impossible 600 black & white :

Marque : Impossible Project
Production : depuis 2013 aux Pays-Bas
Type : Intégral 600 monochrome
Format : 8.8 x 10.2 cm
Sensibilité : 640 ISO
Poses : 8
Développement : 10min à 21°C

Le développement n'est pas rapide (mais l'est déjà plus que pour les émulsions équivalentes en couleur) et doit se faire à l'abri de la lumière mais le résultat est vraiment sympa. Je n'ai utilisé qu'un pack et il était peut-être défectueux, car au fur et à mesure des photos, le noir et blanc s'est transformé en sépia et les contrastes étaient de moins en moins marqués. Très décevant.
-> Acheter du film Impossible 600 B&W sur Amazon

reviewpola_bw.jpg

Impossible 600 black & white 2.0 Black Frame :

Marque : Impossible Project
Production : depuis 2015 aux Pays-Bas
Type : Intégral 600 monochrome
Format : 8.8 x 10.2 cm
Sensibilité : 640 ISO
Poses : 8
Développement : 5min à 21°C

Il s'agit de la seconde génération de films noir et blanc de Impossible Project. Le développement est beaucoup plus rapide (quelques minutes) et ne doit plus forcément se faire à l'abri de la lumière. Le noir et blanc est très contrasté, pour moi cette seconde génération est nettement meilleure. C'est un format et une émulsion que je trouve parfaits pour des portraits et les bordures noires sont top.

reviewpola_600bwgen2.jpg

Impossible 600 black & white Hard Color :

Marque : Impossible Project
Production : depuis 2014 aux Pays-Bas
Type : Intégral 600 monochrome
Format : 8.8 x 10.2 cm
Sensibilité : 640 ISO
Poses : 8
Développement : 10min à 21°C

Le développement n'est pas rapide (mais l'est déjà plus que pour les émulsions équivalentes en couleur) et doit se faire à l'abri de la lumière mais le résultat est vraiment sympa. Le noir et blanc est bien contrasté, j'ai été agréablement surprise du résultat. C'est un format et une émulsion que je trouve parfaits pour des portraits et les bordures colorées sont vraiment top.
-> Acheter du film 600 B&W Hard Color Frames sur Amazon

Impossible 600 black & white Round Frame :

Marque : Impossible Project
Production : depuis 2014 aux Pays-Bas
Type : Intégral 600 monochrome
Format : 8.8 x 10.2 cm
Sensibilité : 640 ISO
Poses : 8
Développement : 10min à 21°C

Le développement n'est pas rapide (mais l'est déjà plus que pour les émulsions équivalentes en couleur) et doit se faire à l'abri de la lumière mais le résultat est vraiment sympa. Le noir et blanc est bien contrasté, j'ai été agréablement surprise du résultat. Le combo entre le noir et blanc, le format rond et toutes les petites imperfections de développement, rappelle le charme des photos en médaillon anciennes. Je n'ai jamais autant aimé un film instantané que celui-là pour faire des portraits.
-> Acheter du film 600 B&W Round Frame sur Amazon

Impossible 600 Color :

Marque : Impossible Project
Production : depuis 2012 aux Pays-Bas
Type : Intégral 600 couleur
Format : 8.8 x 10.2 cm
Sensibilité : 640 ISO
Poses : 8
Développement : 30min à 21°C

Le développement n'est pas rapide et doit se faire à l'abri de la lumière mais le résultat est globalement satisfaisant. Par contre les couleurs sont très dépendantes de la chaleur : j'ai obtenu des couleurs se rapprochant de la réalité avec des températures moyennes, et des photos rouges/jaunes par temps chaud. C'est un format et une émulsion que je trouve parfaits pour des portraits.
-> Acheter du film 600 Color sur Amazon

Impossible 600 Color Gold Frame :

Marque : Impossible Project
Production : depuis 2013 aux Pays-Bas
Type : Intégral 600 couleur
Format : 8.8 x 10.2 cm
Sensibilité : 640 ISO
Poses : 8
Développement : 30min à 21°C

Le développement n'est pas rapide et doit se faire à l'abri de la lumière mais le résultat est globalement satisfaisant. Par contre les couleurs sont très dépendantes de la chaleur : j'ai obtenu des couleurs se rapprochant de la réalité avec des températures moyennes, et des photos rouges/jaunes par temps chaud. C'est un format et une émulsion que je trouve parfaits pour des portraits. La bordure dorée apporte un petit quelque chose sympa en plus.
-> Acheter du film Color 600 Gold Frame sur Amazon

Impossible 600 Color Hibiscus :

Marque : Impossible Project
Production : 2014 à 2016 aux Pays-Bas
Type : Intégral 600 couleur
Format : 8.8 x 10.2 cm
Sensibilité : 640 ISO
Poses : 8
Développement : 30min à 21°C

Le développement n'est pas rapide et doit se faire à l'abri de la lumière mais le résultat est globalement satisfaisant. Les tons sont très orangés/bleutés, ce qui est un peu décevant par rapport au 600 Color classique, mais la bordure fleurie apporte un petit quelque chose sympa en plus.
-> Acheter du film 600 Color Hibiscus sur Amazon


Impossible 600 Color Hot Pink Frame (soon) :

review_600hotpink.jpg

Impossible 600 Color Keith Haring (soon) :

review_600keithharing.jpg

Impossible 600 Color Lilac Frame (soon) :

review_600lilac.jpg

Impossible 600 Color Skins :

Marque : Impossible Project
Production : 2014 à 2016 aux Pays-Bas
Type : Intégral 600 couleur
Format : 8.8 x 10.2 cm
Sensibilité : 640 ISO
Poses : 8
Développement : 30min à 21°C

Le développement n'est pas rapide et doit se faire à l'abri de la lumière mais le résultat est globalement satisfaisant. Les tons sont très chauds et la bordure décorée apporte un petit quelque chose sympa en plus.
->  Acheter du film 600 Color Skins sur Amazon

reviewpola_600skins.jpg

Impossible 600 Cyan Monochrome :

Marque : Impossible Project
Production : 2014 à 2016 aux Pays-Bas
Type : Intégral 600 monochrome
Format : 8.8 x 10.2 cm
Sensibilité : 640 ISO
Poses : 8
Développement : 30min à 21°C

Le développement n'est pas rapide et doit se faire à l'abri de la lumière mais le résultat est satisfaisant. Les photos sont bien turquoises monochromes. J'adore le rendu mais je ne le trouve pas facile à utiliser : comme le film est monochrome il fait vraiment faire attention aux couleurs et aux contrastes des sujets pour avoir une photo lisible. C'est un format et une émulsion que je trouve parfaits pour des portraits.
-> Acheter du film 600 Cyan Monochrome sur Amazon

Impossible 600 Magenta Monochrome :

Marque : Impossible Project
Production : 2014 à 2016 aux Pays-Bas
Type : Intégral 600 monochrome
Format : 8.8 x 10.2 cm
Sensibilité : 640 ISO
Poses : 8
Développement : 30min à 21°C

Le développement n'est pas rapide et doit se faire à l'abri de la lumière mais le résultat est satisfaisant. Les photos sont bien fuchsia  monochromes. J'adore le rendu mais je ne le trouve pas facile à utiliser : comme le film est monochrome il fait vraiment faire attention aux couleurs et aux contrastes des sujets pour avoir une photo lisible. Par exemple sur ces portraits, ça fonctionne très bien car je les ai fait au flash sur fond clair. Avec les yeux/cheveux/tatouages plus foncés que la peau, cela permet de donner du relief. Par contre sur des photos de randonnées, mon manteau et mes cheveux foncés sur la végétation foncée donnent des images beaucoup moins lisibles. C'est un format et une émulsion que je trouve parfaits pour des portraits.
-> Acheter du film 600 Magenta Monochrome sur Amazon

Impossible 600 Round Black Frame :

Marque : Impossible Project
Production : depuis 2014 aux Pays-Bas
Type : Intégral 600 couleur
Format : 8.8 x 10.2 cm
Sensibilité : 640 ISO
Poses : 8
Développement : 30min à 21°C

Le développement n'est pas rapide et doit se faire à l'abri de la lumière mais le résultat est vraiment sympa. Le format rond est vraiment original et parfait pour faire des portraits. Je n'ai par contre eu que des polaroids avec des couleurs plutôt froides.

reviewpola_600roundblack.jpg

Impossible 600 Round Color Frames :

Marque : Impossible Project
Production : depuis 2014 aux Pays-Bas
Type : Intégral 600 couleur
Format : 8.8 x 10.2 cm
Sensibilité : 640 ISO
Poses : 8
Développement : 30min à 21°C

Le développement n'est pas rapide et doit se faire à l'abri de la lumière mais le résultat est vraiment sympa. Le format rond est vraiment original et parfait pour faire des portraits.

reviewpola_600roundcolor.jpg

Impossible 600 duochrome black & pink :

Marque : Impossible Project
Production : depuis 2017 aux Pays-Bas
Type : Intégral 600 duochrome
Format : 8.8 x 10.2 cm
Sensibilité : 640 ISO
Poses : 8
Développement : 5min à 21°C

reviewpola_600duopink.jpg

Impossible 600 duochrome black & red :

Marque : Impossible Project
Production : depuis 2016 aux Pays-Bas
Type : Intégral 600 duochrome
Format : 8.8 x 10.2 cm
Sensibilité : 640 ISO
Poses : 8
Développement : 5min à 21°C

reviewpola_duochromered.jpg

Impossible 600 duochrome black & yellow :

Marque : Impossible Project
Production : depuis 2015 aux Pays-Bas
Type : Intégral 600 duochrome
Format : 8.8 x 10.2 cm
Sensibilité : 640 ISO
Poses : 8
Développement : 5min à 21°C

Il s'agit de la seconde génération de films de Impossible Project. Le développement est beaucoup plus rapide (quelques minutes) et ne doit plus forcément se faire à l'abri de la lumière. Le noir et jaune est très contrasté, et le jaune donne une dimension vraiment originale aux clichés. C'est un format et une émulsion que je trouve parfaits pour des portraits et les bordures noires sont top.

reviewpola_yellow.jpg

Impossible Image/Spectra Color :

Marque : Impossible Project
Production : depuis 2013 aux Pays-Bas
Type : Intégral 600 couleur
Format : 10.2 x 10.3 cm
Sensibilité : 640 ISO
Poses : 8
Développement : 30min à 21°C

Ce format de film est légèrement plus grand que les 600 et SX-70. J'aime beaucoup le rendu et les couleurs ressortent mieux qu'avec les films Impossible 600. Le développement n'est pas rapide et doit se faire à l'abri de la lumière.
-> Acheter du film Impossible Spectra sur Amazon

reviewpola_spectra.jpg

Impossible PX 600 Silver Shade :

Marque : Impossible Project
Production : 2010 à 2013 aux Pays-Bas
Type : Intégral 600 couleur
Format : 8.8 x 10.2 cm
Sensibilité : 640 ISO
Poses : 8

J'ai très peu testé cette émulsion, qui est dans la première génération des films Impossible. Il s'agit d'un film noir et blanc à la base mais j'ai utilisé le pack trois ou quatre ans après la date de péremption, sans conservation au froid. A la vue des conditions, je suis très étonnée d'avoir obtenue un quelconque résultat. Les photos sont sépia et peu contrastées.

Impossible PX 680 Color Shade :

Marque : Impossible Project
Production : 2011 à 2013 aux Pays-Bas
Type : Intégral 600 couleur
Format : 8.8 x 10.2 cm
Sensibilité : 640 ISO
Poses : 8

J'ai très peu testé cette émulsion, qui est dans la première génération des films Impossible, mais je n'ai pas été convaincue. Le temps de développement est très long et le rendu des couleurs semble très aléatoire.
-> Acheter du film PX680 sur Amazon


Impossible SX-70 b&w 2.0 :

Marque : Impossible Project
Production : depuis ? aux Pays-Bas
Type : Intégral SX-70 monochrome
Format : 8.8 x 10.2 cm
Sensibilité : 160 ISO
Poses : 8
Développement : 10min à 21°C

reviewpola_sx70bw.jpg

Impossible SX-70 b&w Hard Color :

Marque : Impossible Project
Production : depuis 2014 aux Pays-Bas
Type : Intégral SX-70 monochrome
Format : 8.8 x 10.2 cm
Sensibilité : 160 ISO
Poses : 8
Développement : 10min à 21°C

Le développement n'est pas rapide (mais l'est déjà plus que pour les émulsions équivalentes en couleur) et doit se faire à l'abri de la lumière mais le résultat est vraiment sympa. C'est un format et une émulsion que je trouve parfaits pour des portraits et les bordures colorées sont vraiment top.

reviewpola_sx70b_whard.jpg

Impossible SX-70 Black Round Frame :

Marque : Impossible Project
Production : ? discontinue aux Pays-Bas
Type : Intégral SX-70 couleur
Format : 8.8 x 10.2 cm
Sensibilité : 160 ISO
Poses : 8
Développement : ?

reviewpola_sx70blackroudframe.jpg

Impossible SX-70 Color 2.0 :

Marque : Impossible Project
Production : depuis 2016 aux Pays-Bas
Type : Intégral SX-70 couleur
Format : 8.8 x 10.2 cm
Sensibilité : 160 ISO
Poses : 8
Développement : 10min à 21°C

reviewpola_impossiblesx70.jpg

Impossible SX-70 Round Frame :

Marque : Impossible Project
Production : ? discontinue aux Pays-Bas
Type : Intégral SX-70 couleur
Format : 8.8 x 10.2 cm
Sensibilité : 160 ISO
Poses : 8
Développement : ?

reviewpola_sx70roudframe.jpg

Polaroid 600 :

Marque : Polaroid
Production : 1992 à 2007, ?
Type : Intégral 600 couleur
Format : 8.8 x 10.2 cm
Sensibilité : 640 ISO
Poses : 10
Développement : 3min à 21°C

C'est une bonne émulsion, qui se développe vite et donne parfois des couleurs plutôt proches de la réalité. C'est vraiment dommage qu'elle n'existe plus aujourd'hui.


Polaroid ID-UV :

Marque : Polaroid
Production : discontinue
Type : FilmPack type 100 couleur
Format : 8.5 x 10.8 cm
Sensibilité : 80 ISO
Poses : 10
Développement : ?

reviewpola_iduv.jpg


//


review_couv4.jpg

Chaleur :

La température influe beaucoup sur la chimie lors du développement. Faire développer un film Impossible Project au chaud donne des couleurs très chaudes.



Défaut d'impression :

Sur certains films, la chimie s'étale mal et l'image ne se révèle pas entièrement. Cela arrive souvent sur les films intégral (600, SX-70) périmés et sur les films type 80 ou 100 lorsque les rouleaux de l'appareil sont sales.

reviewpola_defaut.jpg

Exposition multiple :

Parfois il est possible d'exposer plusieurs fois un même film instantané, particulièrement avec les appareils Polaroid de type FilmPack. Pour cela il suffit simplement de déclencher deux fois avant de sortir le film.



Films périmés :

La péremption joue sur la chimie puisque les produits permettant le développement deviennent moins efficaces. Avec les films Polaroid 600, ce phénomène a rendu mes photos orangées, presque sépia.



Froid :

La température influe beaucoup sur la chimie lors du développement. Faire développer un film instantané au froid va ralentir ou stopper la progression du développement. Les couleurs seront froides. Des bandes roses apparaissent parfois (j'ai déjà vu ça sur des films Polaroid 600 et Fuji FP-100C). Certains n'hésitent pas à placer leurs films instantanés en cours de développement dans un frigo pour obtenir ce type d'effet.



Light Leak :

Les fuites de lumières ou "light leak" sont des surexpositions anormales des films qui donnent de chouettes effets de lumière. Ils surviennent lorsque le boîtier de l'appareil n'est pas assez étanche ou lorsque le film est brièvement exposé à la lumière durant le développement.



Scan de négatif :

Une fois secs, il est possible de scanner les négatifs des films Fuji FP3000B. Pour cela il suffit de les scanner avec un scanner classique et de mettre l'image en négatif dans un logiciel d'édition. Selon comment les produits chimiques ont séché à la surface il est possible que le résultat soit assez parasité, mais la résolution d'image est meilleure que sur les positifs (la photo que l'on obtient directement).



//

review_couv5.jpg


Web :

Utiliser du film 600 avec un SX-70, par Lemin
Utiliser des films FP100 avec un Polaroid de type FP80
Transférer les négatifs de films FP, par Bracket
Transformer le système d'alimentation des appareils Polaroid Land Camera pour les utiliser avec des piles LR3/LR6
Rendre les vieux appareils Kodak compatibles avec les films Fuji FI-800 GT, par Lemin
Forum de Polaroid Passion.
The Land List
Polaroid Passion
Instant Option
Polanoid
Snap it See it

& Film Trackr, qui permet de garder une trace du matériel utilisé


Livres :

Instant: The Story of Polaroid, de C. Bonanos
Instant Love: How to Make Magic and Memories with Polaroids
The Polaroid Book : Selections from the Polaroid collections of photography
Film Is Not Dead: A Digital Photographer's Guide to Shooting Film, de J. Canlas