J'ai trouvé au marché aux Puces 24 pellicules oubliées de la Seconde Guerre Mondiale. Heureusement, le nom du photographe était avec : Maurice Jourtau, un médecin à Toulouse. Il était aussi soldat durant la Seconde Guerre Mondiale, maquisard et a gagné une médaille militaire après la guerre.
J'ai scanné les pellicules et commencé le projet Lost Films.

Chaque dimanche, je posterai dans le blog les photos d'une pellicule. Les photographies ont été prises entre 1936 et 1945. Il y a beaucoup de photos de la guerre et des photos des vacances de Jourtau avant celle-ci.
Vous pouvez lire l'introduction du projet avec mes recherches ici.
Pellicule #01 - Pellicule #02 - Pellicule #03 - Pellicule #04 - Pellicule #05 - Pellicule #06 - Pellicule #07 - Pellicule #08 - Pellicule #09 - Pellicule #10 - Pellicule #11 - Pellicule #12 - Pellicule #13 - Pellicule #14 - Pellicule #15 - Pellicule #16

Pellicule #17

Pellicule : Agfa Isopan F b&w 135mm
Tube : Lumière Lumipan - NOV 1940
Inscription : Châteauvieux Mâcon La Nouvelle 1940

Différents lieux s'enchainent sur cette pellicule, assez éloignés les uns des autres géographiquement parlant. Châteauvieux peut correspondre à quatre communes, trois châteaux et un village portent ce nom, mais il s'agit peut-être de la commune des Hautes-Alpes, qui se trouve à quelques dizaine de kilomètres au sud-ouest du Queyras ? Je ne reconnais pas Mâcon et La Nouvelle correspond à Port-la-Nouvelle où le photographe passait régulièrement ses vacances avant la guerre.


L'homme de tête porte un alpenstock. Et on peut voir une parade militaire derrière lui, avec tambours et cuivres.




On peut lire "8710 AS" puis "H-ALPES" sur les plaques d'immatriculation du camion. AS correspondait bien au département des Hautes-Alpes à cette époque là pour les immatriculations et le numéro a été attribué entre le 9 juin 1938 et le 29 juin 1939.


Un casque adrian au milieu de tous ces bérets de chasseur alpin ! On retrouve même le barbu au milieu, que l'on a vu régulièrement sur les dernières pellicules.


Une calotte !




Concernant la localisation, ce bâtiment ressemble justement à l'église Sainte-Foy, construite au XVIIIe siècle, qui se trouve à Châteauvieux dans les Hautes-Alpes ; avec son abside et son cloché à trois fenêtres.




Deux vues actuelles de l'Eglise Sainte-Foy de Châteauvieux. Ça s'est beaucoup construit autour depuis. (Source : http://dignois.fr)










Encore un capitaine (trois barrettes sur la manche) du 92° RI. Je n'en suis pas totalement sûre car le visage n'est pas pris du même angle, mais je pense qu'il s'agit d'ailleurs du même capitaine du 92° que sur la seizième pellicule, avec les hiboux moyen-duc juvéniles. Et encore une fois le 92° RI me laisse perplexe dans ce contexte alpin. Je ne vois pas très bien mais il est possible que l'homme derrière-lui porte également le 92 et l'insigne avec la ligne Maginot.




Comme cette photo est monochrome, je ne peux être sûre de la couleur de ce signe, mais une étoile bleue foncée était cousue sur la manche gauche des éclaireurs d'infanterie (donc les éclaireur-skieur dans les RIA et BCA).


Il est écrit "ÉCOLES COMMUNALES" sur le bâtiment de gauche.


Je pense qu'il s'agit d'une cérémonie de remise de médaille.




On retrouve les rues des premières photos. Est-ce qu'elles ont été prises à Châteauvieux ?


On peut voir un aumônier militaire à gauche. Il a ce qui ressemble à un cor (le cor de chasse des alpins) sur son béret.


On peut lire BUREAU DE LA PETITE VITESSE sur le bâtiment du fond, avec un panneau PASSEZ A DROITE en-dessous. Et "FRANCE / SNCF 5 / KKwf / C4 395" sur le wagon de gauche. Il y a également plusieurs étoiles à six branches peintes ou dessinées dessus.
Il s'agit de Wagons Petite Vitesse (P.V.) étoilés, utilisés généralement en régime Petite Vitesse mais pouvant aussi être utilisés en régime Grande Vitesse sous certaines conditions. Ils étaient équipés du frein continu marchandises et voyageurs. Selon la codification en vigueur entre 1938 et 1971, "KK" correspond aux wagons couverts équipés de volets d'aération ("K par la suite) ; "w" à ceux équipés du frein à air continu ; et "f" pour frein à vis.


(Source : http://forum.e-train.fr/)




Le retour de notre possible Jourtau à droite. Est-ce que ces photos ont pu être prises à Mâcon ?














Retour à la plage de Port-la-Nouvelle.


Un bateau immatriculé "PLN 1642". PLN étant le code pour le port de rattachement du bateau, mais dans l'ancienne codification, je ne sais pas à quelle ville il fait référence.













Si vous avez d'autres informations sur ces photos à propos d'éléments que je n'aurai su analyser, que vous reconnaissez des lieux ou des personnes, n'hésitez pas à réagir dans les commentaires !
Et vous pouvez toujours retrouver le Tumblr du projet ici et vous abonner pour suivre les mises à jours hebdomadaires.
La suite dimanche prochain !