J'ai trouvé au marché aux Puces 24 pellicules oubliées de la Seconde Guerre Mondiale. Heureusement, le nom du photographe était avec : Maurice Jourtau, un médecin à Toulouse. Il était aussi soldat durant la Seconde Guerre Mondiale, maquisard et a gagné une médaille militaire après la guerre.
J'ai scanné les pellicules et commencé le projet Lost Films.

Chaque dimanche, je posterai dans le blog les photos d'une pellicule. Les photographies ont été prises entre 1936 et 1945. Il y a beaucoup de photos de la guerre et des photos des vacances de Jourtau avant celle-ci.
Vous pouvez lire l'introduction du projet avec mes recherches ici.
Pellicule #01 - Pellicule #02 - Pellicule #03 - Pellicule #04 - Pellicule #05 - Pellicule #06 - Pellicule #07 - Pellicule #08 - Pellicule #09 - Pellicule #10 - Pellicule #11 - Pellicule #12 - Pellicule #13 - Pellicule #14 - Pellicule #15 - Pellicule #16 - Pellicule #17 - Pellicule #18 - Pellicule #19 - Pellicule #20 - Pellicule #21

Pellicule #22

Pellicule : Agfa Isopan F 135mm
Tube : aucun
Inscription : sans indication


Notre présumé Jourtau qui pêche, devant la digue de Port-la-Nouvelle.


On a déjà vu cet homme sur d'autres photographies prises à Port-la-Nouvelle.






Celle ressemble à un tracteur pour labourer, avec un cheval attaché à lui.














































Une partie de l'hôpital Saint-Joseph de la Grave à Toulouse, qui s'avance dans la Garonne.


Une portée de siamois :3.


L'infirmière de gauche est assise sur une table d'auscultation gynécologique apparemment.


Jourtau, en tenue, qui donne le biberon à un nourrisson. Magic Jourtau bis.
(Nourrisson qui doit avoir environ 80 ans aujourd'hui)


Encore une salle des internes à l'hôpital avec sa fresque caractéristique.


Au fond on peut voir la basilique Notre-Dame la Daurade à Toulouse. J'aime beaucoup l'ambiance de cette photographie.

Si vous avez d'autres informations sur ces photos à propos d'éléments que je n'aurai su analyser, que vous reconnaissez des lieux ou des personnes, n'hésitez pas à réagir dans les commentaires !
Et vous pouvez toujours retrouver le Tumblr du projet ici et vous abonner pour suivre les mises à jours hebdomadaires.
La suite dimanche prochain !