mercredi 22 mars 2017

Canon EOS 3000N


(Canon AE-1 Program + film Minit Colors 200 périmé)

Aujourd'hui, quelques mots sur un boîtier de reflex argentique, le Canon EOS 3000N.

Ce reflex a été l'un des derniers boîtiers argentiques produits par Canon, entre 2002 et 2004 au Japon. Je ne suis pas fan des reflex tout électroniques et en plastique, mais il a le gros avantage d'avoir une monture EF (il est compatible avec les objectifs produits actuellement). Au Japon, il est connu sous le nom de Canon EOS 66 et aux États-Unis, de Canon EOS Rebel XS N Date.

Le fait d'être électronique lui apporte plusieurs caractéristiques : un mode autofocus, différents modes prédéfinis (scène de nuit, paysage, portrait, ...), un retardateur, rembobinage automatique, un mode expositions multiples et un mode anti yeux rouges avec le flash.

Pour un reflex, ce boîtier et étonnamment très léger, mais bruyant. Avec les modes, il est possible de tout faire en automatique, sans avoir à réfléchir aux réglages.

Ma pellicule test est une Agfa CT Precisa 100. Je l'ai faite développer en traitement croisé et j'ai fait subir à la chimie un petit traitement expérimental supplémentaire (d'où le rendu assez psychédélique). Et j'ai utilisé l'objectif Canon EF 50mm f/1.8 (que j'utilise sur mon numérique habituellement).

Il va falloir que refasse une ou deux pellicules avec (de la couleur classique) pour pouvoir me faire un avis définitif sur ce boîtier.

Merci aux modèles Marlène Kambourian et Mejika Setsunai.



















mardi 21 mars 2017

Oslo on film





























Lomo LC-A+ + film Kodak Ektrachrome E100G périmé (traitement croisé)

- page 1 de 587