Sundance festival & co

Depuis l’été dernier j’ai eu l’occasion de participer à des expositions et à un certain nombre de festivals avec les courts-métrages que l’on réalise avec Laure Giappiconi et Elisa Monteil. Voici un petit tour d’ensemble de ce à quoi on a pu participer :

Nous avons organisé une soirée en décembre pour la sortie de Polysème #3 Eau(x) à Lyon aux Sales Gosses.

En septembre j’ai exposé un polaroid (un portrait de Laure d’ailleurs) au Polaroid Festival à Barcelone. C’était aussi l’occasion d’y distribuer nos Mini Polysème #3 : Photographie instantanée.

Nos courts-métrages Amour & Les Corps Dansants ont été diffusés durant la 14ème édition du Pornfilmfestival Berlin en Allemagne en octobre. Nous étions sur place pour la semaine et c’était vraiment chouette. Nous y avons tourné deux films qui sont actuellement en préparation.

Les Corps Dansants a été diffusé au Chéries-Chéris Festival en novembre à Paris ;

puis au WTF Queer Making DIY Feminist Porn Workshop d’Emy Fem en novembre à Amsterdam ;

au Only Porn de Lyon en décembre ;

au Extrême Cinéma Festival en février à la Cinémathèque de Toulouse ;

au My Porny Valentine, en février à Bruxelles ;

et au  Schamlos! Festival de pornographie queer féministe Berne en février.

Et le meilleur pour la fin, notre court-métrage Tandis que je respire encore a été sélectionné et projeté dans trois festivals de cinéma internationaux.

A l’incroyable Sundance Film Festival en janvier à Salt Lake City aux USA, dans la catégorie New Frontier Shorts.

A l’International Film Festival Rotterdam en janvier également aux Pays-Bas, dans la catégorie Short Voices. Nous avons pu y aller et présenter notre travail sur les projections, c’était incroyable !

Et il sera en principe projeté au Go short, International Short Film Festival Nijmegen en avril aux Pays-Bas, dans le programme All You Need Is (Queer) Love.

Une interview sur Tandis que je respire encore est a retrouvé sur le site We are moving stories : Sundance Film Festival / IFFR International Film Festival Rotterdam 2020 – While I’m Still Breathing (Tandis Que Je Respire Encore).

Un article à retrouver sur le site de Rianne Pictures : Sundance 2020: Laure Giappiconi.

Un autre est également à retrouver sur le site Filmmaker Magazine : And So We Do It: Laure Giappiconi on the Sundance Erotic Short While I’m Still Breathing.

Et un dernier dont j’ai déjà parlé ici il y a quelques jours sur Lomography : « Tandis que je respire encore » réalisé avec le LomoKino par Laure Giappiconi, Elisa Monteil et La Fille Renne.

Et puis encore une fois, certains de nos films sont visionnables ici, sur notre compte indiebill :).

Publications

Une sélection des chouettes publications web et papier (magazines & livres) de mon travail depuis juillet dernier (et oui déjà !) :

Lomography : La parole aux Lomographes #17 : Vos réponses !

Photodarium 2020

Photodarium Private 2020

Le Tag Parfait : Laure Giappiconi : « J’aime la liberté que donne le fait de n’être qu’une voix »

Lomography : Moodboard de la semaine : L’instantané

Lomography : Moodboard de la semaine : Hiver

Lomography : Lomo Best Of – 2019 : Lomography Berlin Kino B&W

Lomography : « Tandis que je respire encore » réalisé avec le LomoKino par Laure Giappiconi, Elisa Monteil et La Fille Renne

Lomography : Painting a Romantic Atmosphere: Lovers’ Portraits

Lomography : Portraits de femmes par @lafilledeer avec la pellicule Lomography Berlin Kino B&W

Lomography : For the Love of Film with Lafilledeer

Argentik Mag #6 Light

Hystérique #2 L’eau à la bouche

Latent Image: Issue No. 16

Mini Polysème #3 : Photographie instantanée

Peculiars Magazine #2 : Anatomy of a melancholia

Livre Polamagie de Poulette Magique

Polysème Magazine #3 Eau(x)

Polysème Magazine #4 Sexualité(s)

Le Bateau Mag #17

Things as They Aren’t Magazine – Issue #10 – Resistance

She Gazes #4 Corps féminin et censure

Untitled Zine #3

Interview Lomography : LomoWomen : Polysème Magazine

Interview She Gazes : Entretien avec La Fille Renne, photographe et créatrice du magazine Polysème

Catalogue Polaroid Festival 2019

Expositions & festivals

J’ai pris pas mal de retard ici par rapport aux évènements auxquels j’ai pu assister ces derniers mois, donc voici un petit récapitulatif :

J’ai exposé quelques photographies à l’exposition collective « Corps et Genres » organisé par le collectif Self-ish, au Rita Plage à Lyon en novembre et décembre.

Les courts-métrages Vivante et Sirène, réalisés avec Laure Giappiconi et Elisa Monteil ont été diffusés à Lyon en décembre durant le festival Only Porn. (Plus d’infos sur nos courts-métrages.)

Notre court-métrage Sirène a également été diffusé à Londres en avril durant le festival London Porn Film Fest.

Notre court-métrage Sirène a également été diffusé à Paris en juin durant le Festival du Film de Fesses.

Et en ce moment j’expose une dizaine de photographies réalisées durant mon voyage en Laponie, dans le cadre de l’exposition « Green is the new black » aux Sales Gosses à Lyon. Des tirages sont en vente.

Publications

Une sélection des chouettes publications web et papier de mon travail sur ces derniers mois :

Polaroid Mania : Interview : Cécile, La Fille Renne

Le Bateau Mag #16

Lomography : How to capture the spirit of winter

Pryme Edition : Artist La Fille Renne (NSFW)

Lomography : Lomo Best Of – 2018 : Petzval 58 Bokeh Control

Analog Forever : Online Group Exhibition: « Analog Forever » October 2018

Analog Forever : Online Group Exhibition – « Synchronicity: Experiments in Coincidence” January 2019

Lomography : La Parole aux Lomographes #15 : Vision panoramique – vos récits

Latent Image Magazine #15

Physical Grain : Mountains on Infrared

Don’t Take Pictures

Lomography : The Women Who are Leading the Lomographic Movement Today (Part I)

Analog Forever : Online Group Exhibition – « Wanderlust” March 2019

Lomography : Ten and One Awards 2018

Carry the fire zine #1

Polysème #2 Ville et espaces urbains

The 100 : Dreams

Sirène

En juin je vous parlais d’un court-métrage, Vivante,réalisé avec Laure Giappiconi et Elisa Monteil. Et bien nous avons remis ça avec un second court-métrage appelé Sirène. Toujours réalisé en argentique (puis numérisé et monté numériquement) avec un Lomokino et des tonnes de pellicules monochromes. Nous avons même eu la chance de nous retrouver à Berlin en octobre pour le présenter au Porn Film Festival. Nous y avons tourné deux autres court-métrages en cours de montage, et Vivante a également été projeté la semaine suivante au Snap ! à Paris. Gros moments émotions à Berlin, entre mon badge de réalisatrice avec mon nom, le diffusion de ce film sur grand écran ou devoir prendre la parole devant les autres spectateurs (enfin surtout Laure …), c’était une chouette expérience.

Ces court-métrages ne sont pas accessibles sur le net actuellement, mais nous comptons les faire diffuser lors d’autres festivals. Vous pouvez retrouver plus d’informations sur notre travail ici. Voici quelques photos backstage et directement issues du film Sirène :