Des nouvelles

Quelques nouvelles, plus d’un an après le dernier post ici ! Je n’ai pas le temps de faire tellement plus de mise à jour, mais voici en vrac quelques informations en rapport avec mon travail.

Tout d’abord, pour pouvoir me lire, ça se passe maintenant sur mon blog Médiapart, où je publie régulièrement des textes féministes :
La photo de la femme tondue : violences genrées et témoignages
Construction de discours antiféministes sur YouTube sous couvert de sciences sociales
J’ai survécu à une tentative de féminicide & Représentation des féminicides en France
« Promising Young Woman », une autre façon de montrer les violences sexuelles

Après avoir été exposé·e en début d’année à la Scène Nationale d’Orléans avec Romy Alizée ; puis à l’Antre Peaux à Bourges, dans le cadre du Festival Intersection x Association LGBTQIA+ Berry ; et collectivement avec le collectif Lusted Men ; vous pouvez actuellement voir l’exposition Récupérer nos Corps au Café Rosa à Lyon.

Quelques unes de mes photographies ont été publiées en 2021 dans Mini Polysème #11 Existence et visibilité des personnes intersexes, transgenres et aux orientations marginalisées ; Polysème Magazine #5 Origines & Identités ; Photodarium 2022 et Photodarium Private 2022 ; puis en 2022 dans *Pot Pourri ; Analog Forever Magazine, Edition 6, Summer 2022 ; Photodarium 2023, ; Photodarium Private 2023, éditions Seltmann et Mini Polysème #14 Poésie volume 1.

J’ai été interviewé·e pour la newsletter L’Ondée sur les Îles ; par Fisheye Le Mag (« Si tout le monde sait dessiner un pénis et des testicules, une vulve ou un clitoris posent problème ») et Lomography (Premières Impressions sur l’HydroChrome Sutton’s Panoramic Belair).

Mon travail photographique a aussi été publié en ligne notamment sur Lomography (Lomographe depuis 10 ans) ; Analog Forever Zine (NSFW | Featured Photographer: La Fille Renne – “Reclaiming Our Bodies: Systemic, Gynecological, and Obstetric Violence Towards Our Sexes in the Framework of Health”) ; Lomography (Voyage d’été en Norvège avec @lafilledeer) ; la newsletter Mère Alors #22 : Cinquième trimestre : le berceau des inégalités
et Brainto (Récupérer Nos Corps).
Analog Forever Zine m’a d’ailleurs cité·e dans leur Analog Forever Magazine’s Top 40 Analog Photographs of 2021.

Nos courts-métrages continuent à avoir des belles vies en festivals. Cette année, Tandis que je respire encore, Les Corps Dansants et Fluidité ont été projeté en Pologne au Post PxRN Film Festival Warsaw. Fluidité a en plus été projeté en Allemagne (16th Pornfilmfestival Berlin), en Autriche (6th Diametrale International Experimental Film Festival), en Italie (6th Hacker Porn Film), aux États-Unis (Merced Queer Film Festival), au Royaume-Uni (Paus Premieres Festival 2022) et en France (Festival du Film de Fesses, 7ème édition).

A l’automne, Les Corps Dansants et Fluidité seront diffusés en Suisse lors du Le Fesses-stival, et Fluidité en Italie lors du Fish&Chips International Erotic Film Festival.

Review Argentique
Récupérer Nos Corps
Arctic Circle

Je continue à mettre à jour régulièrement mon porfolio, ma boutique et la Review Argentique. Des nouvelles quasi quotidiennes sont à retrouver sur Instagram.
Je continue à travailler régulièrement sur mes deux grands projets au long court et à faire des mises à jour en ligne : Récupérer Nos corps & Arctic Circle.

Je continue également à travailler la moitié de mon temps en tant que tatoueureuse sur Lyon. Je fais des guests dans d’autres villes / d’autres pays de temps en temps.

Et voici quelques photographies en vrac prises ces derniers mois :

Finlande
Mer Baltique
Finlande
Finlande
Estonie
Nacre Die Nasty, Finlande
Léon – Projet Récupérer Nos Corps
Rose Farfadet – Projet Récupérer Nos Corps
Collaboration avec l’autrice Rose Farfadet
Cimetière de Highgate, Londres
Angleterre
Norwich, Angleterre
Romain Gandolphe, Canada
Les Laurentides, Canada
Montréal, Canada
Valentine & Sam
Femme Dé
Paris
Théo et une pellicule périmée de 1968

Lomochrome Purple & witches

Cet hiver, Lomography m’avait demandé de tester leur nouveau de pellicule Lomochrome Purple, que j’aime tant.

Depuis plusieurs mois, de nombreuses personnes militent contre les féminicides en France et le gouvernement, constitué principalement d’hommes sexistes blancs cisgenres hétérosexuels valides et très privilégiés, ne fait rien. J’avais envie, avec cette série, de rendre hommage aux victimes de féminicides, et j’ai décidé d’utiliser l’image de la sorcière car la chasse aux sorcières est un féminicide massif sur presque tous les continents depuis le XIVeme siècle. La femme qui est différente, qui ne suit pas les conventions, qui n’est pas respectable, qui avorte, qui est moche, qui n’est pas baisable, qui est queer, qui est étrangère, qui n’a pas de mari, qui a des opinions, qui ne se laisse pas dominer.

Rose Farfadet & Praline Goupil

Canon AE-1 Program & film Lomography Lomochrome Purple