Belair, first try

Un premier essai avec le Belair X 6-12 City Slicker qui me laisse sur ma fin. J’ai eu la bêtise d’utiliser cette première pellicule en intérieur par temps nuageux, et avec une ouverture maximale à f/8, les temps de pose ont été assez longs et la plupart des photographies sont floues. Je suis tout de même heureuse des images que je vous montre et je me rends compte de trois choses. Premièrement, je redoutais le rendu de sa lentille plastique, et au final j’adore son grain très particulier (pareil qu’avec les lentilles plastiques du La Sardina ou du Diana F+). Deuxièmement, même si je dois utiliser un mètre de couturière pour être sûre de mes mises au point, l’utilisation de cet appareil est très facile. Et troisièmement, la celle est super car toutes les expositions sont nickelles. Je pense que je vais me faire un plaisir de faire un second rouleau au parc pour voir ce que cet appareil a vraiment dans le ventre.

Hélène / Panda

Belair X 6-12 City Slicker + film Lomography 400

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *