Procyon lotor


My new friend.

J’aime aussi quand la lune passe devant le soleil et l’éteint en plein jour. Sur terre se fait un paix écrasante, même les fourmis s’arrêtent. A ce moment-là, personne ne vole, personne ne tue, personne ne meurt. Pendant une minute, le monde est obligé de bien se comporter, de parler à voix basse.

Au nom de la mère, d’Erri de Luca, ed. Folio.

Une réponse sur “Procyon lotor”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *