Projet Lost Films #25

J’ai trouvé au marché aux Puces 24 pellicules oubliées de la Seconde Guerre Mondiale. Heureusement, le nom du photographe était avec : Maurice Jourtau, un médecin à Toulouse. Il était aussi soldat durant la Seconde Guerre Mondiale, maquisard et a gagné une médaille militaire après la guerre.
J’ai scanné les pellicules et commencé le projet Lost Films.

Chaque dimanche, je posterai dans le blog les photos d’une pellicule. Les photographies ont été prises entre 1936 et 1945. Il y a beaucoup de photos de la guerre et des photos des vacances de Jourtau avant celle-ci.
Vous pouvez lire l’introduction du projet avec mes recherches ici.
Pellicule #01Pellicule #02Pellicule #03Pellicule #04Pellicule #05Pellicule #06Pellicule #07Pellicule #08Pellicule #09Pellicule #10Pellicule #11Pellicule #12Pellicule #13Pellicule #14Pellicule #15Pellicule #16Pellicule #17Pellicule #18Pellicule #19Pellicule #20Pellicule #21Pellicule #22Pellicule #23

Pellicule #24

Pellicule : Agfa Isopan F 135mm
Tube : Kodak Panatomic
Inscription : sans indication

Il n’y avait pas d’indication de temps avec la pellicule, mais entre la qualité des images et le style vestimentaire, je pense que cette pellicule est antérieure à la Seconde Guerre Mondiale.


Une battue aux sangliers fructueuse.


Du basket.


Notre présumé Jourtau, toujours avec sa pipe.


Encore un chouette portrait féminin.


On aperçoit une ruine en arrière-plan.


Du basket féminin !

Voilà, ceci est la dernière pellicule du projet Lost Films qui faisait partie du lot de Maurice Jourtau. La semaine prochaine je posterai une sorte de gros article récapitulatif sur ces 24 pellicules, mais je suis quand même un peu triste de ne plus avoir de photographies de cet homme à vous montrer.

Après cela, le projet continuera chaque dimanche, avec d’autres lots de pellicules perdues ou oubliées, dont certaines qui n’étaient même pas encore développées avant que je les récupère. Divers lieux, diverses époques.

J’espère en tout cas que le projet continuera à vous plaire, j’attends vos réactions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *