(Canon AE-1 Program + film Lomography 400)

En Irlande j'ai eu l'occasion d'essayer durant deux jours l'objectif Petzval du photographe Markus Rollbühler. C'est une réédition d'un objectif datant de 1840 tout en laiton, commercialisée par Lomography et dont l'optique est fabriquée par Zenit. Il est compatible avec certains boitiers Canon ou Nikon, argentiques ou numériques. C'est un objectif assez intéressant puisqu'il permet de faire des photos avec une faible profondeur de champ (avec une ouverture à f/2.2), une bonne netteté au centre, un important bokeh sur le reste de l'image et une certaine saturation de couleurs.

J'ai donc fait quelques tests avec mon boitier numérique Canon 7D et je trouve le résultat à la fois très intéressant et très décevant. Cet objectif est parfait pour les portraits, puisqu'il met très bien le sujet en valeur et offre de magnifiques bokeh en tourbillon. Par contre je n'aime pas du tout le rendu du sursaturation sur le numérique, et surtout, c'est presque impossible pour moi de faire une mise au point correcte avec. J'ai fait des dizaines de photos pour arriver à cette maigre sélection, et encore, aucune n'est parfaitement nette (surtout les 2 et 4). Il faut beaucoup de patience et de temps pour arriver au résultat voulu (chose que je n'avais pas quand j'ai pu testé cet objectif). Ça donne tout de même une petite idée de ce dont cet objectif est capable :











En se rapprochant du sujet, sans chercher l'effet bokeh, il est plus facile de faire la mise au point, et l'effet se rapproche pas mal de celui d'un 50mm :







Les derniers points négatifs sont que le bouchon ne tient pas du tout en place sur l'objectif, et son prix, puisque actuellement il coûte entre 549€ et 649€.
En conclusion, j'aimerai vraiment pouvoir le tester à nouveau un jour, avec un peu plus de temps, et surtout avec un boitier argentique compatible. Il fait vraiment de magnifiques bokeh et je pense que c'est le rêve de tout portraitiste de pouvoir utiliser du matériel comme celui-ci.